Bannière cafcom.net

Accueil > Parisian thoroughfare > Du même ventre

Du même ventre

25 septembre 2019

C’était les journées du patrimoine, il faisait beau.

Je m’étais mis dans la tête d’en profiter pour visiter le cimetière du Calvaire à Montmartre, qui n’est ouvert que le premier novembre et lors des journées du patrimoine, justement.

Manque de bol et curieusement je n’étais pas le seul à avoir eu cette idée. C’est un cimetière tout petit, tout vieux, tout fragile ; on ne pouvait rentrer que quinze personnes à la fois et vu la file de badauds qui manifestement n’avaient rien de plus intéressant à faire ce jour-là, que de nous contrarier, il y avait bien 45 minutes d’attente.

On a donc remis la visite au lendemain matin, au prochain premier novembre, la Saint Glinglin ou les Calendes grecques, et entamé la descente de la Butte par la rue Chappe pour rentrer à la maison. Et là, en passant devant les Arènes de Montmartre, chance, il y avait une pièce de théâtre qui allait commencer.

Ça s’appelait Du même ventre, ça parlait de la fratrie Claudel (Camille, Paul, Louise) et c’était juste drôlement bien : le site, la météo, le texte, le jeu des acteurs (compagnie La Condotta), un vrai moment de grâce. Au troisième ou quatrième étage de l’immeuble en face les fenêtres étaient ouvertes, les gens allaient et venaient d’une fenêtre à l’autre et vivaient leur vie sans s’occuper du spectacle ; ça renforçait l’idée qu’on était un peu dans une bulle d’espace-temps à part.

Des fois, on cherche une chose, et on trouve une autre. Je crois qu’on appelle ça la sérendipité — j’aime bien ce mot, et encore plus l’idée.

Arènes de Montmartre
Montmartre, septembre 2019
Arènes de Montmartre
Septembre 2019