Bannière cafcom.net

Accueil > Ces petites choses > Guitare, whisky

Guitare, whisky

Publié le 19 juin

J’avais cassé la corde de Mi aigu de la guitare acoustique en voulant l’accorder en open G comme Keith Richards, mais en tournant la clé dans le mauvais sens. Et avec le confinement, pas moyen d’en racheter. Une semaine enfermé sans pouvoir jouer de guitare, la loose.
Et puis me suis souvenu de la guitare électrique qui était en haut de l’armoire, dont à en juger par la poussière sur l’étui, elle n’avait pas bougé depuis longtemps.
Et si j’en crois le verre, c’était un vendredi, jour du whisky (auto-restriction hebdomadaire volontaire, sinon j’aurais vite fait d’aller retrouver Vinicius de Moraes et Jack London au Cabaret de la dernière chance matin, midi et soir).
Enfin maintenant, j’ai un jeu de cordes d’avances, au cas où j’aurais de nouveau des velléités d’open G, et la guitare halectrique est passée de dessus l’armoire à dessous le lit : au moins elle prend moins la poussière.

Guitare, malt
Paris, mai 2020