Bannière cafcom.net

Accueil > Musique > Come to die

Come to die

15 janvier 2020

Inspiré par à un post Facebook de mon amie Babeth, infirmière bénévole sur les ghâts de Varanasi, avec ses amis de l’association Hope and Care Varanasi

La vieille Mataji est décédée le lendemain...

« COME TO DIE

Namaste ,
Depuis que nous avons commencé le dispensaire de rue à Harishchandra, nous soignons une très vieille femme qui a été mordue sévèrement à la main par un chien ... elle est allongée continuellement sur un amas de couvertures défraîchies et crasseuses ... si la plaie de la morsure s’améliore quelque peu , son état général reste vraiment déplorable... elle est venue à Varanasi pour mourir et s’impatiente doucement mais très ouvertement de cette dernière heure qui semble prendre tout son temps ... elle ne bouge quasiment pas de ce bivouac improvisé et tous les habitants du quartier prennent soin d’elle avec bienveillance... les uns et les autres récupèrent des bûches encore rougeoyantes sur les foyers de crémation et organisent pour elle un feu de camp qui atténue les brumes matinales et réduit l’intensité du petit vent sibérien qui nous paralyse tous ... ils lui tiennent compagnie à tour de rôle et en profitent évidemment pour se réchauffer un peu eux-aussi...elle ne prend part à aucune discussion, trop épuisée pour le faire , et si peu concernée désormais , mais elle s’éteint doucement dans les bruissements des rires des enfants , les éclats des débats enflammés , les tintements des clochettes des Pujas, le son tonitruant des tambours , les aboiements, pépiements et bêlements de notre arche de Noé...personne ici ne chuchote autour d’elle et elle embarquera dans peu de temps sans doute , pour l’autre rive, à la rencontre d’Osiris et consorts dans le chahut rassurant d’Harishchandra où paradoxalement il fait si bon vivre ...
 »