Bannière cafcom.net

Accueil > Je me souviens > Ceci n’est pas un autochrome

Ceci n’est pas un autochrome

1er avril 2019

Je me souviens qu’à l’époque j’avais passé plusieurs soirées à essayer plein de bidouilles informatiques avec des calques, des filtres, du bruit, pour faire ressembler cette photo à un autochrome, parce que j’ai toujours eu une fascination pour cette technique, et que la plupart du temps je n’aime pas les photos que je fais en couleurs (j’ai une amorce d’explication là-dessus, mais trop longue et fumeuse pour l’exposer ici).

Ça n’avait rien donné, que des images bidouillées moches, parce qu’il n’y a d’autochromes que les autochromes.

Et puis en repassant dessus dix ans plus tard, me dis que malgré tout, on a peut-être maintenant un œil suffisamment habitué — ou formaté — à l’image numérique pour qu’une image évidemment numérique, mais issue de film, ait malgré tout un petit cachet anachronique, et du coup puisse raconter des choses — dans la douceur, la subtilité de la lumière — différentes de ce que pourrait donner une image 100% numérique. Et qu’elle se suffit peut-être quand même comme ça (ou essayer, un tirage au charbon).

Enfin, je dis ça, je n’en sais rien, c’est peut-être une idée que je me fais et finalement je m’en fous. Juste un souvenir d’une belle fin d’après-midi dans le Tarn avec des amis chers.

Ambialet
2008